Le Parc des Ours de Berne: nouvelles hypothèses sur la fondation de la ville de Berne ?

Les ours du Bärenpark (au premier plan: un agneau) Les ours du Bärenpark (au premier plan: un agneau)
01 Aoû
2016

Cet été, traversant le Nydeggbrücke en direction de la vieille ville de Berne, je croise une famille de touristes asiatiques. Le père pointe vers les moutons colorés qui pâturent à l'Est du parc aux Ours et s'écrie "Bears! Bears !"

 

Visionnaire, le touriste a peut-être été influencé par le projet d'extension du parc 2.0, qui s'étendrait vers les prés où paissent les ruminants. Or la construction de cette extension n'est pas à l'ordre du jour.

Par contre, l'observation de cet homme permet peut-être de préciser l'origine légendaire du nom de la ville fédérale. En effet, selon la "Cronicka der Stadt Bern",

Und won vil gewildes luff in demselben eichwalde, do wart hertzog Berchtold ze rate mit sinen reten, er wolte die stat nennen nach dem ersten tiere so in dem walde gevangen wurd. Nu wart des ersten ein ber gevangen, darumb wart die stat bern genempt;

Conrad Justinger: Cronicka der Stadt Bern. In: DigiBern. Universität Bern, 4 novembre 2006, p. 8

 Mais dans les faits selon, notre visiteur oriental, Bêêêchtold V de Zêêêhringen aurait, lors de la fondation de la ville de Bêêêrne, chassé non l'ours mais la brebis. Dont acte.